• Pimentée attention...


    Une bonne fessée... oui, une bonne fessée...

    En voilà une phrase qui sonne bien et qui éclabousse les relations de pas mal de couples, légitimes ou non, , D/s, vanilles etc...


    Et si, au premier abord, ceci peut être tout mimi et excitant, ce n'est rien de plus qu'une perversion venue tout droit de l'enfance...


    Car après tout, qu'importe la manière de la donner, le climat, le scénario... etc... une fessée est bien une fessée !!! Une manière d'appréhender le plaisir différemment...

    Et je ne fais pas de distingo, que la fessée soit timide et picotante, qu'elle soit rude et sévère, accessoire ou punition... Elle n'est là que pour procurer toujours plus de plaisirs au « fesseur » et à la « fessée »...



    Version 1 : Se sentant déjà bien excité, il attrapa sa copine par le bras, et le sourire aux lèvres lui lança « petite coquine, tu mérites bien là une bonne petite fessée sur mes genoux »... Elle se laissa pencher, et poussa de petits piaillements à chaque fois qu'elle entendait le claquement sur son fessier... Sur son ventre, elle sentait la queue de son homme se raidir, elle ne tarderait pas à l'accueillir en elle...

    Version 2 : Attachée sur la Croix de Saint André, elle tâchait de trémousser son cul pour dissiper la douleur. Mais Sa voix l'interrompit véhément, sèchement ! Le claquement déchira le silence de la pièce. La chaleur irradia immédiatement ses fesses. Une brûlure impitoyable qui lui arracha un gémissement étouffé. Elle ondula un peu et reçût encore... Les fesses rougies, marquées... il ne lui tardait plus que de passer sa main sur ses fesses pour sentir sa peau gonflée, caresser ensuite son sexe détrempé avant de se goûter...

    Version3 : A cheval sur sa copine, elle sentait en elle les doigts fouiller son intimité. Jamais elle n'aurait cru son amie capable de se jeter sur elle ainsi... Les deux femmes se découvraient une passion, un amour pour ce plaisir qu'elles seules savaient s'offrir. Et à mesure que les doigts la pénétraient, elle se faisait claquer les fesses, comme si les claquements rythmaient les coups de reins qu'elle donnait sur les doigts mouillés de sa copine.

    Et oui... une fessée, il n'y a pas d'heure pour en déguster...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:06
    oh
    mais dites moi çà commence fort ce matin chez vous! baisers du jour sur ces fesses meurties de désir
    2
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:08
    Comme je l'ai dit
    chère Inconnue, il n'y a pas d'heure... Et puis avec le temps qu'il fait il faut bien réchauffer l'atmosphère. Et merci pour ces baisers, ils seront appréciés à leur très juste valeur... ;)
    3
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:12
    j'en
    ai bcp d'autres en réserve, sachez le
    4
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:15
    Wouaou...
    de quoi me mettre l'eau à la bouche...
    5
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:16
    et
    déclencher en moi des envies
    6
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:17
    fessée...non !!
    je n'aime pas que l'on me fasse mal moi !! même par jeux d'amour.Oui de la chaleur , mais pas de cette façon! chaleur de deux corps oui! bises
    7
    Mtre Chris
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:19
    Quel délice....
    j'adore procurer le plaisir par la fessée... et on ne m'a peut être pas surnommé "Mtre des Mains" pour rien... rires...
    8
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:21
    Et ces envies... Inconnue...
    il ne faut surtout pas les rédurie au silence, mais les exploiter, les nourrir, les faire vivre...
    9
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:22
    SAxo...
    il y a tant de manière de se faire plaisir, et il est bon de s'attacher à nos coups de coeur... quel qu'en soit le moyen trouvé.
    10
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:24
    s&M...
    je reconnais Votre talent... D'ailleurs si je me souviens bien j'avais écrit un beau texte sur Vos mains...
    11
    Maître des Ames
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:33
    la fessée.......
    en voilà une belle activité, presque un art. Celui de modeler avec sa main de belles rougeurs, de belles marques et de magnifier certains des sensations que les soumises préfèrent. Chère toula, vous faites naître certaines envie qui me font regretter d'être au bureau et non pas auprès de ma soumise. Bravo.
    12
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:36
    cher Monsieur
    je pense alors que vous opteriez vous la Version N°2... moi aussi remarquez... LEs idées naissent rapidement dès lors que certains mots sont juxtaposés, n'est ce pas... C'est pour celà que j'aime les mots (maux)...
    13
    Maître des Ames
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:45
    oui...
    vous avez raison, certains mots en appellent d'autres, qui appellent à des envies ou des souvenirs. Et d'autant plus lorsqu'on les manie avec justesse. Sur ce, je vais changer mon registre de mots pour vous souhaiter bonne fin de journée, car la tâche m'attend et je n'ai pas envie de fessée de la part du DRH.
    14
    Jeudi 8 Février 2007 à 11:48
    à bientôt...
    avec d'autres mots, d'autres émotions, d'autres plaisirs à lire...
    15
    Jeudi 8 Février 2007 à 12:11
    une fessée
    est autant synonyme de punition que de plaisir... peut-être même le plaisir d'être punie, de mériter cette punition parce qu'elle a un goût de privilège :) bises douces toula
    16
    Jeudi 8 Février 2007 à 12:13
    oui, c'est exactement çà...
    ... il y a un peu de tout çà dans ce geste. Il suffit de l'interpréter dans le sens de son plaisir. Et c'est bien la preuve que le plaisir se trouve là où on aime à le chercher...
    17
    Jeudi 8 Février 2007 à 15:02
    Chère toula,
    Une bien belle et interessante variation sur la fessée... Bises
    18
    Jeudi 8 Février 2007 à 15:06
    Merci Cokinou...
    juste pour le clin d'doeil sur un acte des plus communs mais don le sens peut varier... Bises à vous...
    19
    Lundi 12 Février 2007 à 11:56
    Quelle que soit la version...
    toutes les fessées sont savoureuses, pimentées, excitantes... Hummmmm mais je m'égare là... Merci Toula pour cette jolie note qui met en appétit.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :