• « Les deux grands secrets du bonheur : le plaisir et l'oubli. »

     

    Alfred de Musset / La nuit Vénitienne

     

     

    Dans la vie, tout n’est que jeu… Mais tout dépend du sérieux qu’on met à le pratiquer…

     

    J’ai oublié, j’ai omis un ordre, j’ai fauté, j’ai confessé…

     

    De cet oubli naîtra un plaisir, celui de reconquérir, de se faire pardonner, de progresser, de toujours aller de l’avant…

     

    je Vous demande pardon S&M…

     

    je me soumets à Votre réprobation

     

    je Vous présente mes excuses, les yeux bas, les mains hautes…


    6 commentaires
  •  

    Image / toula

     

     

    La vie, c'est un peu comme un puzzle dont on n'aurait pas la boîte pour voir le résultat final...

     

    Sans savoir si l'on est seule à manipuler les pièces...

     

    ... Ni s'il n'en manque pas quelques unes...


    69 commentaires
  • Photo : toula

     

     

    j'effeuille  petit à petit mon album photo...

     

    Tantôt provocatrice, émouvante, chienne, perverse, sensuelle, mystérieuse, allumeuse...

     

    je ne suis pourtant qu'une seule et même personne qui, lorsqu'elle met son collier, en devient une autre... ou non ?

     

    Peut être excitè-je cette irrépressible curiosité de la part d'hommes et de femmes ?

     

    Peut-être suis-je un fantôme qui excite leurs songes pervers ?

     

    Mais peut-être, après tout, que je suis simplement celle que j'ai choisi d'être ?

     


    29 commentaires
  •  

    Une remarque de Frenchmat, hier, m'a donné l'élan de réécrire sur le bdsm, sur ses tenants et ses aboutissants.

     

    En effet, il m'a dit aimé le « post it », dans le quel j'ai noté « En matière de BDSM, le sexe n'est pas un but, mais seulement un moyen... avis aux novices »... et j'aurais même pu dire, avis à tous... Rires...

     

    Je ne vais pas me relancer dans un texte portant sur le bdsm comme dans le texte que j'avais mis en ligne le 25 janvier 2006. J'avais tout dit ce jour là sur l'acceptation, la confiance mutuelle et l'amour.

     

    Non, aujourd'hui je voudrais parler de sexe, et j'aurais même dû dire de CUL !!!

     

    J'ai l'impression, qu'encore beaucoup trop de gens associent le BDSM avec un moyen d'avoir des relations sexuelles, et puis c'est tout.  C'est-à-dire, que le BDSM serait un moyen efficace de parvenir à ses fins, et de faire passer le BDSM comme un passe droit.

     

    Mais au-delà de çà, c'est une image strictement pornographique qui perdure aux yeux de tous.

     

    Je le répète haut et fort, s'il y a du sexe dans le BDSM, s'il est question de masturbation, de pénétration, de fellation, de sodomies... etc... Ce ne doit être que dans le cadre de la relation D/s...

     

    Le CUL ne doit être, ni un passage obligé, ni la base de la relation D/s... Cette base c'est le simple fait qu'une personne accepte de se soumettre à une autre sous des règles précises !!! Combien de mes séances ne se sont pas terminées par un rapport sexuels !!!!

     

    Pour aller plus loin, il ne suffit pas d'employer les mots-clefs : bdsm, cravache, badine, martinet, fouet, bondage, plug, sodomie...etc... pour se réclamer du BDSM !!!!!!

     

    Il y a des valeurs à défendre, le reste n'est que pratiques et non pas fondamentaux... Je ne renie en rien que j'aime le sexe, j'adore même, mais dans le bdsm il doit être perçu différemment... L'excitation sexuelle que je ressens lors de ces séances D/s, ne procède pas forcément de la stimulation de zones érogènes, mais plutôt de la stimulation de mes fantasmes, de mes envies, de mes pensées...

     

     

    Voilà... Et donc je le redis, LE SEXE N'EST QU'UN MOYEN ET NON UN BUT...

     

     

     


    30 commentaires

  • Chasser le naturel il revient au galop...


    En me regardant dans le miroir avec mon nouveau collier (bientôt une photo !!!)...

    En me voyant femme enceinte...

    Et même si en ce moment mes « envies » sont un peu adoucies...


    Je n'en demeure pas moins celle que j'ai choisie d'être...

    Et j'en suis fière...


    Je n'ai jamais suivi cette mode du bdsm, je ne la suivrai pas, car pour moi, ce n'est pas une passade...

    Mais ma nature propre...


    toula is toula...




    Chasser le naturel... Il revient au galop sous le claquement d'une chambrière... Rires...


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique