• Elle...s


    Sur la route, assise seule sur la banquette de cette grand auto, elle songeait. Elle souffrit encore de la poitrine, maltraitée... ligotée... enserrée.... Mais la douleur n'était pas tout à fait qu'elle aurait cru. Lorsqu'elle passait ses mains sur les marques laissées par les cordes, elle subissait une sorte de flash-back et Le revoyait... En face d'elle par moment... Derrière elle à d'autres.

    Ce qu'elle venait de vivre était un pas de plus fait vers a soumission totale à Cet Homme, toujours mystérieux ...

    Le trouble l'avait envahie, pourquoi se faire tant de mal, elle avait eu tant d'amants... Mais ses besoins avaient changés, une mutation de sa libido, de son mode de pensée. Ce dont elle était sûre c'est qu'elle voulait se donner à Lui.

    La voiture s'arrêta, et un homme la fit descendre.
    Elle entra et prit son ascenseur, seule dans la pénombre.


    Sur sa porte, une enveloppe avait été fixée. Elle l'ouvrit et la lut.

    « Entre sans allumer, à côté d'une bougie tu trouveras une attache au bout d'une chaîne. Fixe là à ton collier... »

    Elle ouvrit la porte, et pénétra chez elle... La petite flamme d'une bougie oscilla sous le courant d'air. Il y avait bien une attache... qu'elel accrocha à son collier sans hésiter uen seule seconde...
    Elle sentit alors la chaîne se tendre, et suivit le mouvement. C'est alors...

    ... Qu'en prenant le couloir de son appartement, sur un chemin tracé par des petites bougies, elle se mit à avancer sur un lit de roses, rouges et noires...
    A chaque pas ses escarpins faisaient crisser les tiges épineuses. Elle tentait de zigzaguer, mais au final elle ne fixa plus que son point de destination... au fond du couloir... Parsemé de ce champs de roses...

    La longue chaîne pendue à son collier la menait irrémédiablement, inéluctablement vers sa chambre.

    Elle entra... Noir total... Pas la moindre lumière ou bougie !

    Soudain, une flamme s'agita... Il était là... Chez elle...

    Assis sur le fauteuil de sa chambre, tenant le bout de la longue laisse à la main.

    Son cœur faillit vaciller... Elle aurait pu s'attendre à tout... Mais pas à çà...
    « A Quatre pattes ! »

    Elle s'exécuta sans sourciller, et à mesure que la chaîne se tendait, elle avançait, telle une panthère, nonchalamment, « félinement ».

    Elle s'immobilisa à Ses pieds...

    C'est là que la Femme s'approcha d'elle, par derrière et se positionna au dessus de sa croupe, remontant sa robe, laissant apparaître les jarretière de ses bas, sa chatte, son cul tout entier. Et ne résista pas à passer ses doigts le long de son trésor féminin.

    Il se pencha alors en avant, et détacha la chaîne... Il posa Sa main sur sa joue...

    « Tu as été à la hauteur ces derniers jours... Je suis très heureux de ton comportement... Nos relations ne sont pas qu'une juxtaposition de coups et ordres, il y a de la place pour d'autres sentiments... Mais çà je te laisserais le découvrir... »

    La femme s'approcha de Lui et baissa la fermeture de Son pantalon, découvrant son sexe... Elle le découvrait pour la première fois. Et après toute cette excitation le prit en bouche...

    Elle fut comme apaisée d'un seul coup...

    Elle avait bien comprit qu'elle faisait çà pour Le remercier, mais d'une certaine manière, elle se savait gratifiée, car il ne lui appartenait pas de décider de le sucer.
    Elle fermait les yeux, comme pour mieux apprécier cette chair tendue entre ses lèvres. Elle la dégustait comme s'il s'était agi de la dernière... De la première... Elle Lui faisait offrande de sa bouche, de sa langue agile et curieuse... Il appréciait, elle L'entendait respirer plus fort, ça l'excitait tant.

    Elle sentit alors une langue s'immiscer entre ses fesses, la langue aventureuse de cette femme... Une langue de femme sur elle, pour la première fois... Et ça lui plaisait.
    Elle lui griffait ses fesses marquées, jouait de ses ongles sur ses tétons gorgés de sang... Quel plaisir de se sentir ainsi possédée... De se sentir objet de plaisir...

    Elle s'offrait à eux... offrait sa bouche, ses fesses...

    Le Maître la prit vigoureusement...
    Son sexe noyé et son cul affamé remplis chacun leur tour, elle se laissait faire, pour Son plus grand plaisir, pour son plus grand plaisir...

    Après de longues minutes de cette chevauchée sexuelle, de cet étalage de perversions... Elle ouvrit sa bouche et recueilli le fruit de Son plaisir. La bouche inondée, elle savoura cette gorgée chaude et suave... Elle qui n'avait jamais supporté le goût des hommes, découvrait un délice en Son sperme...

    Il se recula alors et lui dit :

    « tu seras une bonne soumise, et ton éducation sera en conséquence très sévère... Mais lorsque Je le jugerai nécessaire, tu seras généreusement gratifiée... »

    « Je te laisse maintenant... Découvrir... »

    Elle n'eut pas le temps de dire... « Merci Maître » qu'il disparut de la pièce...

    Elle se tourna vers la Femme...

    Elle déboutonna un à un les boutons de sa robe de satin et de vynil... Dégageant une belle poitrine, ronde et ferme, un ventre fin et musclé, une chatte lisse et de longues jambes gainées de résille...

    La femme avança vers elle, ses talons aiguilles résonnant sur le parquet...

    Elle était subjuguée... Et Excitée... elle se sentait mouiller... Elle allait connaître l'amour avec une femme, et loin d'être une curiosité, elle le voulait !

    La femme s'arrêta en face d'elle et l'embrassa... sa bouche parcourut sa joue...

    « Appelle moi Claire... »

    « La nuit nous appartient... »


  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Octobre 2006 à 10:46
    Re bonjour Toula,
    Ressent tellement bien dans cette nouvelle que le premier organe sexuel est le cerveau ! A travers l'hisoire et à travers sa lecture ;-) Bises
    2
    Mardi 10 Octobre 2006 à 10:49
    Je suis contente
    que tu dises ceci... Peu de gens l'admettent au profit d'une pornographie crue et simpliste. Et même si je décris des actes sexuels forts, violents, il faut y voir l'expression d'un désir, d'une volonté, d'une démarche...
    3
    Maître des Ames
    Mardi 10 Octobre 2006 à 10:56
    bonjour toula,
    je rigole en lisant la réponse que vous avez faite au commentateur qui mange par voie rectale. Bref, il me semble que cette petite "elle" commence à vivre une expérience qui l'affolle, qui la surprend, qui l'emporte. J'aime beaucoup la manière dont elle s'abandonne volontairement. Et comem le disait Frenchmat, au delà de ses gestes, tout est dirigé par le seul but d'obeir et de devenir la bonne soumise qu'elle entend être. Cependant, j'attends beaucoup le récit de la nuit qui "leur" apaprtient. lol.
    4
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:01
    Monsieur bonjour...
    l'histoire sur le comme de "..." est close... il y a recrudescence de comm anonymes en ce moment... je vais vous donner mon avis... sur les descriptions de scènes sexuelles ou purement SM, j'aime mettre en avant les sensations et les pensées, un acte sexuel est vécu, il n'est aps que physique... le plaisir n'est pas physique, il naît de ses pulsions et de ses désirs... la manière d'y parvenir est mécanique, mais le plaisir est au desssus de ceci. Ensuite chacun a ses propres moyens d'y accéder.
    5
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:11
    oups...
    en relisant je vois que je n'ai pas parlé d'"elles"... je ne sais pas si je vais décrire la nuti en détail, mais c'est quand emême un moment fort... accepter quelque chose qui ne l'avait jamais attirée... Et aujourd'hui elel se met même à fantasmer dessus... elle avance...
    6
    Maître des Ames
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:11
    les relations D/s
    sont avant tout cérébrales, elles sont la base de tout ce qui peut ensuite être fait autour de çà. je vois que vous avez un point de vue qui approche le mien, mais comem vous dites, chacun sa route, et celle de certains demeure parfois à la limite de ce que je puis concevoir.
    7
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:22
    C'est sûr...
    il y a autre chose que "du cul"... certains ne le comprennent pas... alors ente ceux-là... et ceux qui disent que c'est une abération... Bref... je préfère sa conception à "elle" donc la mienne, la vôtre... celle de Mon S&M...
    8
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:26
    Hey, je t'ai vue !
    tu as changé le prénom de la Femme ! C'est vrai que Claire, ça sonne encore mieux que Nadia ;-)
    9
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:30
    "pitin"...
    je me suis fait "eue" Frenchmat... Et oui j'ai changé le nom... Et j'ai vite mis un autre... en fait, je vais être franc... Nadja est une de mes grandes grandes amie (et + encore mmmm)... j'ai hésité à le laisser ou pas, et finalement je 'lai changé, car je préfèrerai lui demander son accord... z'êtes drôlement observateur... mdr...
    10
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:31
    Elle à la découverte
    de nouvelles sensations, de nouvelles jouissances, d'un nouveau monde jusqu'ici ignoré ou phantasmé. Et nous la suivons allègrement ! Merci encore et toujours, toula...
    11
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:34
    bonjour Cokinou
    vous la suivez, je la suis aussi... elle ressemble à bcp de filles qui ont fait cette démarche. Elle découvre et surtout, ne juge pas avant d'avoir gouté...
    12
    Maître des Ames
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:36
    cette fois-ci
    je repasserai plus longuement cette après midi. je vais mangé avec Lui (mon chef). Et ça promet d'être moins sexy! a moins que son assitante soit là? Bref, continuez à imaginez tout celà toula, à le vivre...
    13
    Mardi 10 Octobre 2006 à 11:50
    Je ne serai pas bien loi Monsieur...
    je veille sur "elle"...
    14
    Mardi 10 Octobre 2006 à 12:00
    Toula,
    je ne voulais pas te mettre dans l'embarras. Tu peux évidemment effacer mon commentaire si tu veux ;-)
    15
    Cokinou
    Mardi 10 Octobre 2006 à 12:04
    La beauté d'Elle
    et de toutes ces femmes réside aussi dans cette ouverture d'esprit indispensable dans leur recherche de l'équilibre, de l'osmose et du bonheur...
    16
    Mardi 10 Octobre 2006 à 12:04
    non non t'inquiète...
    Il n'y a pas de soucis... je changerai le nom dès qu'elle m'aura dit si elle veut bien que je le laisse le sien... Mais je suis très touchée de ton souci... Mais pas de pb...
    17
    Mardi 10 Octobre 2006 à 12:05
    vous avez raison Cokinou
    la retenue pèse souvent, et pose souvent des problèmes d'épanouissement. Il faut des fois passer outre ses réticences pour réellement se découvrir...
    18
    vous ne m'avez toujo
    Mardi 10 Octobre 2006 à 13:14
    répondu...
    Vais-je chier une grappe et ainsi pouvoir faire les vendeanges? Un peu tardives soit mais vendeanges? Et ce grain qui ne veut toujours pas sortir! Là croyez-moi ce n'est pas un phantasme..la grappe oui! Bon je vous la lache...cette grappe! La question cependant est toujours là...vais-je ou non chier une grappe?
    19
    Mardi 10 Octobre 2006 à 13:19
    Mon cher "..."
    je ne saurais que vous proposer de vous adresser à un vigneron ou un agronome qui pourrait vous expliquer quelles sont les conditions de croissance de la vigne et du raisin. Mais gare à vous... vous allez bientôt frôler l'occlusion... PS : Attention tout de même au phyloxera...
    20
    Flo
    Mardi 10 Octobre 2006 à 13:33
    Je vois
    qu'Elle continue à vivre au travers de tes écrits, la publication papier s'annonce pour bientôt peut-être... avec ta photo en 4ème de couverture :)) Bises et merci pour le mail ;)
    21
    Mardi 10 Octobre 2006 à 13:39
    je t'en prie Flo
    C'était avec plaisir, et puis ce n'était pas grand chose... Quelque chose que j'estime normal...
    22
    Maître des Ames
    Mardi 10 Octobre 2006 à 14:35
    je refais une petite halte
    dans votre domaine. Et si vous alliez me poser la question, l'assitante du chef était bien là... mais seulement pour prnedre quelques notes! C'est peut être dommage.
    23
    Mardi 10 Octobre 2006 à 14:40
    Qui sait oui...
    ... Je dis souvent qu'on ne connaît jamais assez bien les gens... Peut être que derrière la professionnelle, se trouve une femme soumise, ou Domina, ou simplement perverse, ou même "rien du tout"... Il fait faire une enquête...
    24
    Maître des Ames
    Mardi 10 Octobre 2006 à 14:55
    remarquez,
    celà peut être un jeu interessant que de chercher à débusquer les "sensibilités". De mon côté, je n'en dis pas grand chose de son assistante car je ne la connais pas assez bien. Je chercherais s'il y a des signes, mais d'un strict point de vue physique et visuel, elle est tout à fait chamrante.
    25
    Mardi 10 Octobre 2006 à 14:59
    Maintenant que vous
    parlez de çà, j'ai une amie... qui pourtant laisse paraître un caractère sainte nitouche... mais peut être que...???
    26
    Maître des Ames
    Mardi 10 Octobre 2006 à 15:22
    oui toula,
    peut être que, sous ses airs, se cache une diablesse, prêtresse de tous les plaisirs interdits! Mais je n'en rajouterai pas car votre regard à son encontre risque de changer lors de votre prochaine rencontre. ceci étant dit, je me dois de vous laisser pour travailler un peu! la journée n'est pas encore finie, hélas. A bientôt toula.
    27
    Mardi 10 Octobre 2006 à 15:25
    bonne fin de journée et bon courage Monsieur,
    et pour ce qui est de mon amie... je mènerai l'enquête, mais j'ai peur de faire chou-blanc... mdrrr
    28
    cenotaphe
    Mardi 10 Octobre 2006 à 16:06
    ah !
    aujourdh'ui ça m'excite, va comprendre
    29
    Mardi 10 Octobre 2006 à 16:22
    .....Cénopathe...
    Chacun son fardeau et chacun ses goûts... allez comprendre...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :