• Elle + elle...




    Elle parut intimidée au premier abord, sûrement parce que pour la première fois elle allait faire l'amour avec une femme. Le temps des bécotages innocentes de son adolescence était loin. Elle n'avait jamais connu d'attirance pour les femmes, même si elle était capable de dire que telle ou telle femme était belle, sexy, séduisante.

    Depuis ces derniers jours, ses sentiments avaient changé, et de la simple exclamation, ils s'étaient faits indécents. Pour la première fois de sa vie, elle avait désiré toucher une femme, la caresser, l'embrasser, la pénétrer de ses doigts, la faire jouir...

    Claire avança, la démarche chaloupée, juchée sur une dizaine de centimètres de talons, les jambes magnifiées par cette résille hypnotisante. Elle ne portait rien d'autre que sa nudité...

    Ses seins lourds, ses hanches généreuses, ses longues jambes, ce cul provocateur... elle en avait la tête qui tournait. Peut être l'angoisse...

    Peut être l'envie...

    Sûrement....

    Claire l'avait embrassée, sans lui laisser dire un mot. Leurs bouches jointes, leurs langues dansèrent un ballet des plus pervers. Elle se surprit à poser ses mains sur ses épaules et à la caresser... Doux sentiment... Sentiment électrique que de promener ses mains sur ce corps de femme jadis interdit...

    Des mains timides qui se firent aventureuses, découvrant ces territoires inconnus de l'anatomie féminine.

    Claire, allongée maintenant la laissa faire.
    Enivrée par son envie, elle descendit de ses lèvres le cou, traversa la vallée qui séparait les seins de Claire, puis une vaste plaine, le nombril. Elle frémissait.

    Elle évita savamment de frôler le renflement du sexe à l'odeur suave et fauve... Elle envoya ses mains éclaireuses ouvrir une piste pour sa langue le long des jambes de claires. Se délecta du contact de la résille, et ne put s'empêcher de passer sa langue jusqu'au bout des talons effilés...

    Elle perdait son propre contrôle, et comme magnétisée, elle remonta des chevilles, sur les mollets, les cuisses et posa ses lèvres sur le pubis de Claire. Un baiser appuyé, comme pour éviter de se jeter sur ce sexe dont elle avait tout à découvrir...

    Claire écarta une jambe et elle découvrit enfin le fruit de son envie. Un fruit de la passion dont elle recueillit une goutte avec sa langue, avant de chavirer dans ses instincts les plus vicieux...

    Sa langue timide, finit par se griser, et ses pulsions prirent les rênes... Guidèrent sa langue avide sur la chatte ardente de Claire, dans sa raie de fesses... Partout où il y aurait à se régaler... à mordiller... à lécher... à sucer...

    Elle découvrait une facette du plaisir qu'elle ne connaissait pas, une facette de sa personnalité qu'elle ignorait. Elle ne pensait pas être hétérosexuelle, lesbienne, bisexuelle... Ce n'étaient que des termes de dictionnaire... Elle s'apercevait que le plaisir pouvait arpenter de multiples chemins...
    Claire lui offrit ainsi, son premier orgasme saphique... Elle s'était allongée et Claire, en femme accomplie lui prodigua caresses et succions, pelotages et coups de langues qui la transportèrent ailleurs.

    Son corps se cambra d'un coup... Nerveusement, lorsque Claire saisit ses tétons entre ses griffes... La douleur de la surprise devint plaisir...
    Leurs ébats se firent alors plus animaux, les griffes se plantèrent dans les chairs excitées, les mains saisirent les fesses tendues, les dents mordillèrent...

    Il n'y avait plus de paroles, simplement une symphonie de râles, de gémissements, de soupirs... De ronronnements...

    C'est ainsi que claire et sa complice se retrouvèrent pénétrées l'une par l'autre. Leur main, fermée enfouie l'une dans l'autre, les bras contractés, les mouvements saccadés, accélérés...

    Leurs râles devinrent cris...

    Les cris trahirent ces orgasmes ravageurs et éclatants, Les draps purent témoigner de l'émotion de chacune, du bonheur éprouvé, de leur appétit comblé pour un temps...

    Elles s'endormirent... Collées l'une à l'autre, lovées au creux de leurs bras... Cœur contre cœur, joue contre joue... Les cuisses entremêlées...

    Il lui avait offert son sexe... Il lui avait offert Claire... Elle devenait celle qu'Il souhaitait...

    Un pas de plus...

    Elle comprit que dès lors... Elle serait esclave de Leur plaisir... Tout comme leur plaisir Les rendrait esclave d' « elle »...


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 10:37
    C'est un peu plus... "hum"...
    Mais moi j'ai bien aimé... l'écrire (et pas que çà)...;)
    2
    Maître des Ames
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 10:52
    bonjour toula,
    euh... et bien je suis troublé (pour être poli). deux femmes ensemble, c'est le fantasme de beaucoup d'hommes et je ne dérogerai pas à cette règle. Mais alors pas du tout.
    3
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 10:54
    bonjour Monsieur...
    je vois que vous êtes ponctuel... Et ma foi, votre trouble me confirme que j'ai bien su faire passer ce que je voulais dans le texte... mdr...
    4
    Maître des Ames
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 11:05
    oui oui...
    tout a dû se passer comme dans vos plans! lol ! ceci dit, la preuve que l'on peut évoluer, changer est vérfiée ici. Il ne faut jamais dire "jamais", ni toujours d'ailleurs.
    5
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 11:09
    vous avez raison,
    dans une certaine mesure on en arrive à faire des choses, à tenter des expériences que l'on ignorait volontairement. Je pense que dans un certain cadre de confiance et d'honnêteté on peut avancer, et repousser toujours un petit plus ses limites, ses inhibitions, mais le tout est d'avancer à petits pas, sans griller les étapes... sinon le dégout guette...
    6
    Maître des Ames
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 11:35
    avancer...?
    oui encore faut il le pouvoir et le vouloir chère toula. La volonté est notre moteur. Et je vais m'en servir pour em dplécer au restau. Et qui sait, dans le hall???
    7
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 11:39
    les hall de bureaux
    peuvent réserver bien des surprises... mais tant de choses sont surprenantes... attention où vous posez les yeux... "elle" est peut être tout prêt de vous...
    8
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 11:43
    Bonjour toula,
    Mon trouble est déjà à son comble en cette fin de matinée, tout ça à cause ou plutot grace à vous. "Elle" continue son chemin à travers de nouveaux rapports, découvrant que la passion est bien supèrieur à toutes les orientations sexuelles dans lesquelles nous nous cataloguons...
    9
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 11:44
    bonjour cokinou
    il faut parfois oser franchir certaines barrirèe que l'on s'était dressées... Dans une certaine mesure bien sûr...
    10
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 12:38
    Hummmmmmmm
    voilà qui est en accord avec mon fantasme le plus présent à l'heure actuelle... J'ai chauddddddddddd !!! Bizarre quand même, parce que c'est quelque chose que je repoussais catérogiquement il y a encore quelques années, et là, depuis un an... il m'arrive d'en rêver la nuit ! Superbe en tout cas. Bises
    11
    thierryneck
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 12:39
    J'aurais jamais dû lire çà
    surant ma pause!!!!! Il faut que tu comprennes que j'ai du boulot et qu'à force de lire ce genre de choses il n'avancera pas aussi vite qu'il devrait... Enfin... C'était quand même bien bon à lire, à déguster.
    12
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 12:44
    Bonjour Isa...
    un fatasme qui ne demanderait qu'à se réaliser... Et tu n'es seras pas déçue, parole! Ce sont des expériences qui nous changent, qui nous montrent à quel point le plaisir peut s'éprouvrer sous différentes formes et de différentes manières... Moi j'adore... Je t'embrasse
    13
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 12:46
    thierryneck
    il me semble que tu n'es pas payé pour aller sur le net, et puis tu es entré ici en tout connaissance de cause... Non? Et bien je suis très contente de l'effet produit, oui... très fière même... Ca prête à l'imagination... N'est ce pas??? allé courage, plus que 3h30... et tu sors...
    14
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 14:25
    Originale cette photo
    La dame prend son pied, à ce qu'il semble !! Bises ma Toula
    15
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 14:29
    hey Lady... tu l'as dit...
    elle prend son pied, mais en fait c en'est pas le sien. J'ai retaillé la photo pour faire une vue plus érotique que pornographique et bien grasse... Le tout étant de ne pas se fourrer le talon dans l'oeil...
    16
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 19:14
    toujours
    aussi charmant ici. je rougis presque. bises toula
    17
    Mercredi 11 Octobre 2006 à 20:30
    Cher Jptl...
    rougir n'est pas un probème ici, il fait sombre et celà passera inaperçu.. Et puis personne ne vous en tiendrait rigueur et vous en seriez pas le premier en plus...mdr...
    18
    Eve
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 07:08
    Tes passages
    , même en coup de vents, me font toujours plaisirs. Bisouxxx et bonne journée
    19
    Flo
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 09:11
    Je croise
    Eve ici aussi, snifff :(( vivement que je parte à Montréal, moi pffff, tu viendras avec moi? Je te fais quelques bises au café ce matin, pas eu le temps pour le reste, en retard...
    20
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 10:26
    Ouuuuuuuh !
    Peut-être l'épisode le plus étourdissant ! Un grand bravo, Toula ;-)
    21
    Eve
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 17:10
    OUI !!
    Tous le monde a Montréal ! Je vous attends. Mon appartement n'est pas tres grand mais on se collera... Bisouxxx
    22
    Eve
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 17:11
    J'ai hâte
    que mon agenda me laisse le temps de respirer et de lire tes délicieux et jouissifs textes. Je travaille même se w-e merde...
    23
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 18:31
    Je vais finir par loucher
    sur cette chaussure !! Je porte normalement des talons hauts (vu que je ne mesure que 1.55 m); c'est pas toujours commode. Heu... j'évite de les lêcher quand je rentre le soir !! Bisous du soir ma Toula.
    24
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 20:37
    @ Eve...
    Mais régale toi ma belle... et si ces quelques lignes peuvent t'inspirer une quelconque excitation, alors surtout ne te prive pas de les lire... Et crois moi que j'ai pris, moi aussi, un grand plaisir à les écrire... Et si en plus, tu nous invite par chez toi... il va falloir que je consulte une compagnie aérienne... En tout cas, je te remercie de tes petits passages, ils me font très plaisir...
    25
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 20:39
    @ Frenchmat
    un épisode étourdissant... Et pourrais tu me dire ce que tu entends par étourdissant... (chuuuut je ne le répèterai à personne) ;))
    26
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 20:40
    @ Flo
    tu es ici en présence de tout plein d'amis... et si tu as du café c'est le top.. bien qu'en ce moment je fasse des infidélités au café pour m'encoquiner avec le chocolat...
    27
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 20:43
    @ Lady Hawk...
    alors comme çà, on est adepte des talons hauts... pour raison pratique... Et bien de mon côté, il faudrait presque que j'évite d'en porter car je fais déja 1,77... Enfin, ce qui est important c'est de porter les chaussures dans lesquelles on se sent bien... lol*....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :