• Elle...


    Un collier...

    Ils étaient partis et l'avaient laissée seule, son sexe fermé. Et si au hasard de ses lectures elle était tombée sur l'évocation des ceintures de chasteté, elle n'avait pu imaginé de ce quoi pouvait procéder un tel confinement d'une des sources de ses plaisirs.

    Mais ce soir là, elle était bien loin des articles qu'elle avait pu lire... elle portait la plus délicate des ceintures de chasteté, la plus privative, la plus redoutable... Une ceinture de chasteté psychologique. Avec un moyen de vérifier son comportement...

    La nuit fut difficile, et même plus. Sorte de torture mentale que de s'interdire même de penser à ce qui l'excitait. Et ce n'est pas en repassant le plan comptable général dans sa tête, la liste des gens à inviter à son anniversaire ou la liste des courses à faire qu'elle se débarrassa de ses pulsions.

    Dans son inconscient se formaient les images de ses fantasmes les plus pervers, de ses envies les plus décadentes... Et ce ne fut que très tôt dans la matinée qu'elle trouva le sommeil.

    Le réveil lâcha dans le silence de son appartement une salve musicale qui la tira de sa torpeur. Son premier geste fut de vérifier si les strips tenaient toujours, si son sexe était toujours fermé, cloîtré dans sa propre humidité... Ouf...

    Elle poussa un soupir de soulagement en sentant les bandes toujours accrochées sur sa chatte. Mais ce qu'elle avait fait réveilla le démon qui sommeillait en elle. Au premier contact de ses doigts, elle ressentit la brûlure de l'excitation... Son bassin bascula, comme s'il attendait une hypothétique pénétration salvatrice.

    Elle retira sa main en un éclair, consciente du plaisir qui frappait à nouveau à son ventre. Elle crut devenir folle, et à plat ventre se tourna, mais ce fut, hélas, pire... Le contact du matelas sur son pubis, le frottement, eurent raison de son abnégation et elle se trémoussa, timidement au début... Puis de plus en plus vite, de plus en plus fort... Elle gémissait, se soulageait, se rassasiait...

    Lui....

    Un flash passa devant ses yeux encore endormis. Elle cessa de remuer... Elle avait repensé à ses devoirs, à son engagement... Elle toucha son collier, comme pour chercher une raison physique à s'interrompre...
    Comme une claque qu'elle aurait reçue, elle stoppa et se redressa à genoux sur le lit... hébétée...

    Et, comme pour oublier cet épisode honteux, ce moment où elle avait failli rompre la confiance qu'Il avait placée en elle, elle sortit de sa chambre.

    Elle s'était lavée en prenant bien soin de ne pas mouiller les strips plus qu'ils ne l'étaient... Elle était allée aux toilettes et avait réussi à s'essuyer, par la seule fente qui existait entre les strip...

    Mais maintenant une peur la tiraillait... Elle avait dit qu'elle viendrait vérifier... Mais quand ? Où ? Cette idée l'obsédait... La stressait...

    Le café passa tout juste, et elle s'habilla.
    Il semblait qu'il ferait beau, et elle en profita pour mettre sa robe mi saison presque... D'un bleu profond, qu'elle accompagna de bas couleur chair. Elle ne mit aucun sous-vêtement, comme ordonné... Mais cela n'était maintenant plus un souci.

    Elle sortit, heureuse de prendre l'air, peut être même que ses pulsions s'atténueraient... Peut être... Elle dodelinait de la croupe dans la rue, comme pour avancer avec fierté, son collier au cou... elle le portait au pinacle de la société...
    Elle ne voulait pas se faire remarquer à l'accoutumée, mais aujourd'hui cela n'avait plus d'importance, et elle prenait même plaisir à faire claquer ses talons plus fort sur le trottoir.

    Dans le bus, assise, elle fut bien tentée d'onduler, à la recherche d'un frottement apaisant... Mais elle s'y refusa, se contentant de jouer de croisements de jambes, aussi agréables pour son clitoris engoncé, que pour le jeune homme en face d'elle qui ne lorgnait plus que ses jambes... Joliment gainées.

    Elle touchait son collier, jouait de son anneau, et elle pensait à Lui. Quand le verrait-elle ?

    Arrivée dans le hall de son employeur, elle se dirigea vers l'ascenseur... Elle appuya sur l'étage...
    La porte se rouvrit, une main en avait empêché la fermeture... Elle regarda alors la femme entrer. Elle appuya sur stop !
    Lentement elle fut acculée contre la paroi et on glissa une main sous la jupette... Ses doigts se posèrent sur son sexe... Elle vacilla, elle-même n'avait pas osé se toucher aussi fort de peur de tout faire se décoller... Mais là, çà faisait tant de bien...

    La femme vérifia que tout était en place, et esquissa même un petit sourire en coin... Cela lui plu, elle n'avait pourtant jamais été attirée par les femmes, mais le charme de celle-ci semblait jouer....

    D'un cou sec elle arracha tous les strips... La brûlure envahit jusqu'à ses joues, mais comme pour honorer son collier, elle ne cria pas, se crispant seulement quelques secondes.
    La femme passa alors sa main à plat sur le sexe maintenant libéré, et détrempé. Elle frotta un peu, enfoui ses doigts et retira sa main...

    « A genoux !!! »

    Elle se plia, et posa ses genoux au sol... La femme lui tendit sa paume recouverte de son fluide...

    « Lèche !!! »

    Et elle lécha, sa propre humidité... Pour la première fois de sa vie... elle goûta à son propre fruit défendu... Lapant la main de cette femme qui devenait maintenant plus excitante...
    Maintenant debout, la main de la femme reprit le chemin de sa chatte... Et tout en la fouillant...

    « Ce soir, à 18h30... Une voiture noire t'attendra... Il te prendra... »

    Sur ces paroles, la femme lui écrasa sa paume sur sa poitrine... Et elle se retrouva sa propre excitation sur les seins... Pour entrer dans son bureau... totalement éberluée, mais folle d'excitation....

    Ce soir.... CE soir....


  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:09
    viviement ce soir !
    que tu nous raconte ca ;) bizes !!!
    2
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:14
    Hé Hé...
    Je crois qu'elle doit se dire la même chose... Bises z'aussi...
    3
    Maître des Ames
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:32
    toula, vous avez su
    réchauffer cette triste matinée! alors je suis balotté entre mon envie d'en savoir vite plus... et celle de savourer ces instants et de l'imaginer, elle, dans la salle à côté de mon bureau. Je crois que je me fais du mal là, ce n'est pas mon, rôle habituel çà.
    4
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:37
    La matinée
    est bien tristounette chez moi aussi, alors à défaut de chauffage, ou de feu de cheminée, c'est le feu itnérieur que je me plais à raviver... Et plus par suggestion que par étal... C'est plutot sympa non... ça en a réchauffé mon chocolat...
    5
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:48
    Décidément, Toula
    cette histoire est une eXquise torture, pour la protagoniste, mais aussi pour les lecteurs ;-D Bises.
    6
    Maître des Ames
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:49
    toula,
    la suggestion a un pouvoir bien troublant. Presque entêtant.
    7
    Flo
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:50
    J'ai entendu
    parler de chocolat par ici :)))) alors j'arrive, smacks un peu débordés du matin, cause plein de boulot, mail suivra quand je peux ;) Bonne journée à toi
    8
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:51
    French...
    tu me prends par les sentiments en parlant de "torture"... ;) "Elle" Vit quelque chose qui lui échappe, pour la première fois de sa vie elle ne maîtrise plus rien, ou presque... Elle est embarquée dans une histoire dont elle ne connaît pas la fin, et moi non plus... (enfin si... mais non quand même... )
    9
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:52
    Monsieur
    je pense que chacun pourrait interpréter chaque action, se l'imaginer dans les moindres détails... Ca a tout son charme, pour certains elel sera brune, pourd 'autres rousses, grande, petite, svelte, pulpeuse, etc... chacun voit en elle celle qu'il souhaite voir... non?
    10
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:54
    Mais Flo
    Tu es plus performante encore que google... le mot-clé "chocolat" met en branle une alarme sur son ordi et tu accours... Et tu as raison, il y en a pour toi... et même un chocolat à boire au chocolat blanc... exclu Suisse de Caotina...
    11
    bob
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:04
    hello Toula
    on se croise sur d'autres blog et j'ai oublié de te dire bonjour, ce qui est réparé ;-)
    12
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:06
    bob...
    les routes se croisent et s'entrecroisent, et là, nous voilà à un carrefour à nous faire des politesses... mdr... Je t'embrasse bien fort bob... au fait je t'avais envoyé un message interne, tu l'as eu?
    13
    Maître des Ames
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:16
    vous avez certainement raison
    elle pourrait être ma voisine de bureau, une inconnue dans la rue, etc. Personnellement je me suis fait une idée assez précise d'elle en lisant, sûrement le reflet de mes préférences physiques.
    14
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:17
    Non
    l'alarme n'est pas dans mon ordi :))) Tu vois que finalement "Elle" pourrait bien devenir un roman à part entière parce que tu es très inspirée :))
    15
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:19
    ;-)
    encore eut-il fallu que je le suce, il faut que je me logue de temps en temps ;-)
    16
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:21
    Et bien Monsieur
    Dites nous tout... j'attends de savoir qui est-elle...
    17
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:22
    flo..
    plutôt inspirée oui... Mais ça dépend les moments, l'écran peine parfois à se remplir... et parfois même il se vide après un "CTRL+A... SUPRR" Mais ça tient debout pour le moment... et je l'aimme bien à elle... à toi ausis d'ailleurs... ;))
    18
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:23
    Bon plus que parfait...
    waou... Loguer ou ne pas se loguer.. Telle est la question... ;)
    19
    Maître des Ames
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:32
    alors je vous laisse
    Avec mon "elle". Enfin ma vision de votre "elle" quoi. Plutot grande, la peau bronzée, assez fine, les yeux verts, plutot délicate,fragile.
    20
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:34
    ce doit être une
    belle femme... Et donc, je vous laisse la partie d'elle que vous imaginez... ;)) bonne fin de journée.
    21
    Flo
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:40
    Dyslexie du matin :)))
    j'ai pas tout compris mais ça devait être quelque chose de gentil, je te fais confiance, mdr !! Une petite fumette pour te détendre, pour la détendre "Elle"?
    22
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:42
    Oui flo...
    un peu de dyslexie clavier-culaire, le tout amplifié par une envie d'écrire plus vite que je ne le peux... PAr contre, pour la fumette, j'ai arrêté... 2 ans en Février... donc je me contenterai de carottes crues à la mayo... rires. M
    23
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:43
    Une fois de
    plus un grand Merci toula. Vous nous avez fait attendre quelques jours, c'est vrai, mais la récompense est à la hauteur ! Toujours plus captivant et intense... Comme vous en sommes ! Bises.
    24
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:45
    Cokinou
    pas mal de choses à faire... "elle" a donc du patienter, mais j'en ai profité toute seule on dira... Je suis fascinée par le fait de montrer sa douce progression dans cet univers qui la rebutait tant... et qui semble être devenu le sien...
    25
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:54
    Votre temps
    sera le notre, chère toula. Et puis la patience n'est-elle pas une vertue dans cet univers de désir et de délice ?
    26
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 11:56
    la patience
    tient à amplifier le plaisir que l'on escompte... Mais derrière, il faut être à la hauteur pour en pas décevoir...
    27
    Silencieux
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 12:01
    Bonjour
    je passe en silence, afin de ne pas troubler les lieux. Bonne journée à toi, à elle.
    28
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 12:04
    un passage silencieux
    si je n'avais pas senti le courant d'air quand vous avez ouvert la porte... Je vous invite même à faire un peu plus de bruit la prochaine fois.
    29
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 12:09
    La patience
    permet la maturation indispensable à vos écrits... Mais n'ayez crainte, seuls les médiocres, indignes de vous, risquent la déception.
    30
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 12:12
    je n'ai pas prétention
    de satisfaire tout le monde... loin s'en faut. Car après tout, il ne me serait pas désagréable qu'on me guide parfois, ou qu'on me propose des choses...
    31
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 14:15
    chacun ca facon
    d'aimer. pour ma part je suis plus classique. romantique. à bientôt
    32
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 14:19
    jptl
    Vous avez évoquez le verbe aimer... Et vous avez raison, chacun sa façon d'aimer... qu'importe le chemin que l'on prend... Mais sachez qu'il y a aussi du romantisme dans le BDSM... mais il est moins "classique"... ;)
    33
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 14:25
    je vais apprendre
    des choses grâce a vous je pense. merci d'avance ;) puis-je vous mettre dans mes favoris?
    34
    Mercredi 4 Octobre 2006 à 14:26
    je vous en prie... et
    si je puis vous éclairer sur quelques points de cet univers, ce sera un plaisir... Ne vous gênez pas.
    35
    Vendredi 6 Octobre 2006 à 16:39
    Bonjour
    N'ayant pu passer plus tôt sur votre blog, je suis heureuse de voir qu'il y'a de la lecture ! Vous écrivez toujours aussi bien, continuez de nous faire rêver...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :